• Tag été

    Résultats pour la recherche du tag été :
  •   Je me souviens qu'un été récent, alors que je marchais une fois de plus dans la campagne, le mot joie, comme traverse parfois le ciel un oiseau que l'on n'attendait pas et que l'on n'identifie pas aussitôt, m'est passé par l'esprit et m'a donné, lui aussi, de l'étonnement. Je crois que...

    Lire la suite...

  • ...sa meute d'or Jusque sous les volets   Tous mes fruits merveilleux Tintent sur mon épaule Son sang est sur ma bouche Une flûte enchantée   Je lui donne le nom De ma première enfance De la première fleur Et du premier été   René Guy Cadou   Hélène ou le règne végétal (Seghers 1952)...

    Lire la suite...

  • ...Pensant aussi A des feuilles en voie de sortir du bourgeon, A des cieux, à de l'eau dans les journées d'été, A des poignées de main.   Je dis : douceur, pensant aux heures d'amitié, A des moments qui disent Le temps de la douceur venant pour tout de bon,   Cet air tout neuf, Qui pour durer...

    Lire la suite...

  • ...pourtant distinctement jusqu'à nous.   Bien qu'elle semble sortir d'un tombeau Elle ne parle que d'été et de printemps. Elle remplit le corps de joie, Elle allume aux lèvres le sourire.   Je l'écoute. Ce n'est qu'une voix humaine Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,...

    Lire la suite...

  • ...solitaires de l'esprit, c'est chose belle De s'en aller sous le soleil, au long des murailles d'or de l'été. Les pas bruissent doucement dans l'ombre, mais sans rompre Au marbre gris le sommeil du fils de Pan. Sur la terrasse, le soir, nous bûmes du vin brun jusqu'à l'ivresse la pêche...

    Lire la suite...

  • je ne l'attendais plus mais il est là l'été et sa chaleur étouffante   (toute moite) !  

    Lire la suite...

  • L'été et notre vie étions d'un seul tenant La campagne mangeait la couleur de ta robe odorante Avidité et contrainte s'étaient réconciliées Le château de Maubec s'enfonçait dans l'argile Bientôt s'effondrerait le roulis de sa lyre La violence des plantes nous faisait vaciller Un corbeau...

    Lire la suite...

  • Pluie d'été rafraîchissante le chien est content

    Lire la suite...

  • l'enfance et l'éternité sont peut-être synonymes comme l'hiver et l'été comme le ciel et l'abîme   c'est ce qu'il préfère croire l'enfant du fond de la classe qui pressent les longs déboires de la vie et du langage   Jean-Claude Pirotte Le promenoir magique et autres poèmes 1953-2003 ed...

    Lire la suite...

  • ...sait. C'est l'aurore. Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.   Qui chanta le premier ? Qu'importe ! On a chanté. Et c'est un beau matin de l'éternel été.   Cécile Périn Variations du cœur pensif    Ce poème avec un peu d'avance, c'est la belle journée d'aujourd'hui qui m'y pousse.

    Lire la suite...